Une brève histoire de Stanley Park!

Le parc Stanley a la distinction unique de ne pas être créé par l'homme, mais plutôt à travers l'évolution de la forêt et de la ville qui se sont développées ensemble pendant de nombreuses années. Nous, ici à Vancouver, sommes vraiment chanceux d'être en mesure d'appeler ce joyau notre arrière-cour.

Il y a des preuves qui démontrent qu'il y a eu une présence autochtone dans le parc qui remonte à au moins 3 000 ans et qui a été le territoire traditionnel des peuples Squamish, Musqueam et Tseil-waututh pendant cette période.

Près de l'Aquarium de Vancouver, vous trouverez l'Arche de Lumberman et ici se trouvait autrefois un grand village appelé Xway-xway, qui se traduit vaguement par "Place of Masks". Dans ce village, les gens construisaient de grandes maisons longues en utilisant des poteaux et des dalles de cèdre. Le plus grand mesurait 200 pieds de long sur 60 pieds de large. Vivant dans ces maisons longues étaient de grandes familles étendues qui avaient chacun leurs propres zones individuelles à l'intérieur. Ces grandes maisons longues étaient utilisées pour les potlatchs, qui étaient de grandes fêtes cérémoniales où les clans se rassemblaient, échangeaient des cadeaux et à la fin, la propriété était parfois détruite comme un signe de la richesse au propriétaire.

Les premiers aperçus européens du parc Stanley ont eu lieu en 1791 lorsque le capitaine espagnol, Jose Maria Narvaez, et de nouveau en 1792 par le capitaine britannique George Vancouver, a décrit la région comme «une île avec une île plus petite située devant elle».

L'emplacement de Stanley Park était parfaitement situé pour assurer le contrôle britannique du port. Il a également offert une protection contre tous les envahisseurs potentiels et, par conséquent, a été transformé en une réserve militaire par le colonel Richard Moody en 1859.

Avant de devenir un parc officiel en 1888, le parc Stanley a été exploité assez largement entre 1860 et 1880. Brockton Point a été initialement défriché pour la construction d'une scierie, mais cela n'a pas eu lieu. La plupart des routes de déneigement d'origine sont les sentiers utilisés aujourd'hui.

stanley parc arbre

2O9A0984


Xway-xway était toujours occupé en 1888, lorsque les résidents furent enlevés de force pour permettre la construction de Park Drive. La route était connue pour sa belle apparence blanche, de tous les obus qu'ils avaient retirés du «midden»; qui est un terme archéologique pour le tas d'ordures. Le chef de la nation Squamish, Ian Campbell, a proposé en 2010 de renommer le parc Xway-xway en hommage au village qui autrefois prospérait.

En 1886, la ville a demandé au gouvernement de louer la réserve militaire en tant que parc municipal. Le 27 septembre 1888, Stanley Park a été inauguré en grande pompe dans toute la ville. Il tire son nom du sixième gouverneur général du Canada, Lord Stanley. Lord Stanley est surtout connu pour avoir remis le trophée, qui allait devenir la Coupe Stanley, à la Ligue nationale de hockey.

En 1887, Lord Stanley devient le premier gouverneur général à visiter la Colombie-Britannique lorsqu'il inaugure officiellement le nouveau parc. Ensuite, le maire, Oppenheimer, a conduit une procession de véhicules le long de la promenade Park nouvellement achevée jusqu'à la clairière de Prospect Point.

La plupart de ce que nous voyons dans le parc a été construit à l'origine entre 1911 et 1937 et une grande partie du parc est toujours aussi densément boisé qu'il l'était dans les années 1800 avec environ un demi-million d'arbres. Pendant la tempête de vent de 2006, des milliers d'arbres ont été perdus mais, heureusement, ont été replantés.